CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Les garçons du CMVB à la relance à Massaguel, les Hornets à Muret

Battus lors de la première journée de Pré-Nationale, les joueurs de Grégory Verscheure veulent rectifier le tir ce samedi (20 h 30) à Massaguel face à Labastide Saint-Georges. Les Hornets tenteront de doubler la mise le lendemain (15 heures) dans la banlieue toulousaine

En quête de rachat. La défaite inaugurale (1-3) au Cosec de Lameilhé face à l’Union Sportive Ramonville a laissé un goût amer dans la bouche des hommes de Grégory Verscheure. Pour leur première apparition de la saison à la salle de Massaguel, les joueurs du CMVB seront forcément revanchards à l’heure d’accueillir ce samedi (20 h 30) leurs homologues de Labastide Saint-Georges pour le compte de la 2e journée de Pré-Nationale.

« Cette équipe de Labastide, c’est un peu l’inconnue, prévient le coach CMVbiste. On ne les a jamais joués. Ils étaient encore en Nationale 3 il y a peu. Je sais juste qu’il y a eu du changement dans le club, ce qui explique qu’ils sont descendus. Et puis qu’ils ont gagné leur premier match (3-1) contre Autan Volley Ball. Mais je n’ai pas envie de me baser sur le niveau des autres. Si on fait bien ce qu’on doit faire, on a largement de quoi rivaliser et gagner. »

En plus du passeur Clément Pécalvel, toujours en Russie pour raison professionnelle, les garçons du CMVB seront aussi privés de Thibaud Armengaud qui est papa depuis lundi matin d’une petite Ella. Avec la première de Morgan Marty au centre, ses partenaires auront forcément à coeur d’ajouter une victoire à la liste de naissance.

La R1 en lever de rideau

La salle de Massaguel vibrera dès 18 h 30 ce samedi avec les filles de la R1 qui joueront en lever de rideau. Après une défaite (3-1) d’entrée dans la salle de leurs homologues de Tarbes, les joueuses de Gaëtan Carne tenteront de lancer leur saison devant leur public face à Quint-Fonsegrives.

Un peu plus tôt dans l’après-midi, à 14 heures, les M11 du CMVB ont rendez-vous à Cambon pour un plateau technique où ils seront accompagnés par des parents et la joueuse de l’équipe de N3F Naomie Saliadarre.

Les Hornets pour une confirmation

Dimanche (15 heures), ce sont les filles de la Nationale 3 qui entreront en lice pour leur premier déplacement de la saison à Muret. Exemptes de la 2e journée et au repos forcé le week-end dernier, les partenaires de Lola Arjona tenteront de doubler la mise dans la banlieue toulousaine après leur probant succès (3-0) dans le derby contre Puygouzon.

Avant d’affronter une équipe qui a perdu ses deux premiers matchs face à La Croix d’Argent Montpellier (1-3) et à Puygouzon (3-1), le coach Erik Arjona a prévenu ses joueuses : « C’est le match piège par excellence face à l’avant-dernier, une équipe de jeunes qui n’a toujours pas gagné après deux journées, mais qui voudra lancer sa saison à domicile. » Les Hornets savent où elles mettent les pieds, alors que Céline Audoui retenue par ses obligations professionnelles ne sera pas du voyage dans le mini-bus fraîchement relooké.

« Cette équipe de Muret a gagné à chaque fois le premier set avec beaucoup d’agressivité, prévient encore Erik Arjona. Mais on voit aussi qu’elles ne tiennent pas la distance contre des équipes plus expérimentées. On a les moyens de bien négocier ce match, il faudra mettre les bons ingrédients au niveau de l’agressivité et de la détermination. On est partis sur les chapeaux de roue contre Puygouzon et puis on a eu quinze jours sans match, donc il faudra retrouver le rythme. Je crains tous les matchs, mais je ne veux surtout pas qu’on arrive en fanfaronnant. Cette équipe de Muret peut vite nous faire déjouer. Méfions-nous ! »

 

error: Content is protected !!