CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Les Hornets ont cueilli Fleurs de Pau au mental

Les filles du CMVB ont dû batailler pour venir à bout (3-1) des Béarnaises de Fleurs de Pau, ce dimanche au Cosec de Lameilhé. Toujours invaincues après ce sixième succès de rang, les partenaires de Lola Arjona confortent leur place de leader de N3

La fiche

À Castres (Cosec de Lameilhé), Castres Massaguel Volley-Ball bat MJC Les Fleurs de Pau 3 à 1 : 2624 / 25-18 / 20-25 / 25-23. Spectateurs : 250 environ. Arbitres : Quoc-Viet Nguyen et Cyprien Pécalvel.

CMVB : Lola Arjona (cap.), Jeanne Puginier, Laure Salvage, Emeli Schaffer, Laura Wierre, Lola Idda ; puis Noémie Teixeira, Lisa Bonnet, Naomie Saliadarre, Céline Audoui, Léa Lebrun. Entraîneur : Erik Arjona.

Il valait mieux ne pas être cardiaque ce dimanche au Cosec de Lameilhé. Les Hornets ont eu très chaud face à une très accrocheuse équipe de la MJC Les Fleurs de Pau. Vainqueurs au mental (3-1), les filles du CMVB ont dû puiser dans leurs réserves pour faire basculer en leur faveur un match mal embarqué. « C’est bien aussi de gagner dans la difficulté. C’est le type de rencontre qui forge le caractère d’un groupe et le fait progresser », retient le coach Erik Arjona.

Une semaine après avoir déjà livré une rude bataille face à Adge (3-1), les Hornets ont dû s’employer encore plus cette fois pour préserver leur invincibilité cette saison. « Ça a été très tendu », reconnaît Noémie Teixeira. Les partenaires de Lola Arjona n’avaient encore jamais été autant accrochées depuis le début de la saison. Les leaders de N3F ont su se sortir du piège avec une énorme force mentale pour faire un mini-break en tête (2 points de plus que la Croix d’Argent Montpellier et 4 d’avance sur le tandem Gignac-Agde).

La folie du premier set

Dès le début, cette rencontre s’annonçait compliqué pour les Hornets. Question de sensations. « On a beaucoup stressé au début, on n’était pas dedans, convient Noémie Teixeira. On a pris pas mal de séries au service. Les Béarnaises étaient là, elles remontaient tout, toujours bien placées pour aller chercher les ballons. Alors que nous, on était mal placées. Dans ces cas-là, on est désorganisé et on n’y arrive pas. » Les CMVbistes ont ainsi compté jusqu’à 7 longueurs de retard (14-21). Et puis elles ont aligné un 12-3 pour remporter ce premier set (26-24).

Sur la lancée, avec la jeune passeuse Lisa Bonnet décisive dans le premier set, le second set a été moins accroché (25-18). Mais la suite a été plus délicate. Menées d’entrée 0-4, les Hornets piquées dans leur orgueil ont bien recollé dans le troisième set (14-15) avant de perdre le fil de la rencontre (20-25). « L’équipe a beaucoup tourné, le fait d’avoir changé la configuration, peut-être que ça nous a un peu déstabilisées, plaide Noémie Teixeira. C’est bien, ça fait jouer tout le monde. Mais ça nous a désorganisées. Certaines n’ont pas eu trop de ballons… » Alors qu’en face, les jumelles de Fleurs de Pau ont été impressionnates.

En difficulté à la réception, les CMVbistes ont longtemps été menées dans le quatrième set (6-11), avant d’égaliser (16-16) et de faire la différence sur une série de Lola Idda au service (25-23). « Le fait qu’on se réveille dans le quatrième set montre qu’on a du caractère et ça prouve qu’on a des tripes », insiste encore Noémie Teixeira. Il faudra encore un mental à toutes épreuves pour poursuivre la série en enchaînant une troisième réception consécutive face à la réserve de L’Union, dimanche prochain (14 heures), pour le dernier match de l’année 2021 au Cosec de Lameilhé.

error: Content is protected !!