CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Une première mémorable pour les M18 garçons

En lever de rideau des filles de la N3, les protégés d’Alain Maury ont chauffé le Cosec de Lameilhé en arrachant leur premier succès au tie-break (3-2) face à Labastide 1. Les M18 filles ont eu moins de succès à Cadalen (3-0), comme la Pré-Nationale au Toac-Tuc (3-1)

Les M18 garçons font le show

C’est une première qu’ils ne sont pas près d’oublier ! Ça y est : les M18 garçons ont réussi à gagner leur premier set de la saison. Les protégés d’Alain Maury en ont même gagnés trois pour s’offrir la première victoire de leur jeune histoire en battant (3-2) et surtout 18-16 au tie-break leurs homologues de Labastide St-Georges 1. Une semaine après s’être inclinés dans la salle de Labastide 2, les CMVbistes ont pris une éclatante revanche. Joueurs, entraîneur et spectateurs (dont les filles de la N3) sont passés par tous les états d’âme pendant ces deux heures d’un match acharné.

« Au premier set, il y a eu un départ en fanfare de nos joueurs qui ont fait la course en tête jusqu’à 11 points, mais ils ont eu un gros passage à vide et les points se sont accumulés (14-20) pour s’incliner 20-25, précise le coach Alain Maury. Le deuxième set se déroule sur le même scénario, malgré des changements de joueurs. À 18 partout, nos jeunes s’effondrent pour perdre de nouveau 21-25. Changement de physionomie au troisième set dans lequel chaque joueur qui passait au service marquait et le score est monté rapidement à 20-11. » Une avance que les jeunes CMVbistes ont su gérer avec sang-froid pour remporter leur premier set 25-17.

Les garçons d’Alain Maury ne s’en sont pas contentés : « Sur la lancée, nos bleus ont pris les choses en main et empoché le quatrième set 25-21 sans trembler. Le tie-break a été une bataille sur chaque point. Labastide s’est procurée une balle de match à 14-15, mais le courage des garçons et les encouragements des filles de N3 arrivées au début du set ont permis aux M18 de s’imposer 18-16. »

C’était Noël avant l’heure pour cette équipe qui a pu exploser de joie pour la première fois de la saison. « Maintenant, c’est la trêve jusqu’au 9 janvier, prévient Alain Maury. Cela va permettre de travailler les quelques défauts et de faire le plein de confiance pour la suite du championnat. »

Les montagnes russes de la Pré-Nationale

Après deux défaites consécutives chez le leader Tarascon (3-0) et contre la lanterne rouge Autan Volley-Ball (2-3), les protégés de Grégory Verscheure et Fabrice Boëm espéraient redresser la tête dans la salle de l’équipe 4 du Toac-Tuc. C’est raté. Dans la banlieue toulousaine, face à une équipe qui n’avait gagné également qu’un seul match en quatre journées, les partenaires de Hugues Rigal ont une nouvelle fois fait preuve d’irrégularité pour s’incliner 3-1 (25-22, 25-15, 20-25, 25-20).

« C’est toujours pareil, on a alterné le chaud et le froid, regrette le coach Grégory Verscheure. Mais ils ont plus souvent été dans le froid que dans le chaud. » Privé de plusieurs joueurs (Mao Tavernier, Thibaud Armengaud ou encore Martin Grinon), le CMVB ne s’était présenté dans la banlieue toulousaine qu’avec un seul remplaçant. « C’est compliqué à sept pour faire des changements, surtout quand on a qu’un passeur, souffle Grégory Verscheure. Un joueur faisait son premier match avec nous, son enthousiasme n’a pas suffi à transcender les autres. »

Résultat, les partenaires de Hugues Rigal ont couru tout le temps après le score. « Le premier set est accroché, mais on manque d’agressivité. Il n’y a pas grand-chose non plus dans le deuxième. On se lâche enfin dans le troisième set, on est plus agressif, on rentre les ballons, il y a de la vie, de la joie, on déconne, c’est un superbe set. Mais on prend 6 points d’affilée dans le quatrième set. On revient à 2 ou 3 points et puis on lâche. » Rageant. « Tout est dans le mental, résume Grégory Verscheure. On est bien et puis on paie cher nos passages à vide. La technique, ils l’ont. C’est dans l’envie que ça pèche. J’attends le déclic que je n’ai pas. Il faut qu’on arrive à passer ce cap. » Les CMVbistes n’auront pas le temps de gamberger puisqu’ils ont rendez-vous dès dimanche prochain (15 heures) à Ramonville.

Les M18 filles en progression

Les protégées de Gaëtan Carne poursuivent leur apprentissage dans la bonne humeur. Les M18 filles du CMVB avaient rendez-vous samedi pour leur troisième match dans la salle de Cadalen. Elles s’y sont inclinées sans grande surprise 3-0, mais elles ont affiché de vrais progrès dans le jeu et un bel état d’esprit. « Les filles ont brunché ensemble avant le match pour renforcer l’esprit de groupe et améliorer la cohésion », précise Gaëtan Carne.

Le coach a aussi apprécié ce qu’il a vu sur le terrain : « L’équipe a été bien plus offensive que les précédents matches. Les filles commencent à créer de vrais échanges construits et prennent de plus en plus de plaisir. Cela fait chaud au coeur et promet pour le reste de la saison. » Il ne manque plus à ce groupe qu’à imiter les M18 garçons en gagnant leur premier set et leur premier match. En attendant, elles peuvent compter sur le soutien réconfortant de la mascotte Katy !

Le baby-volley, des graines de champions

Alors que les M11 ont participé à un plateau à Labruguière samedi après-midi, le baby-volley poursuit son travail d’initiation des plus jeunes le samedi matin de 10 h 30 à midi au Cosec de Lameilhé. Encadrés par Martin Grinon, ancien salarié du club, et Meline, joueuse de M15, nos petits volleyeurs moins de 7 ans apprennent le volley sur le parquet des Hornets ! Motricité, jeux ludiques et coordination sont au menu de ces graines de champions.

 

error: Content is protected !!