CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Les Hornets terminent l'année sur un grand huit

Vainqueurs (3-1) dans l’Hérault d’une très accrocheuse équipe du Crès, les Hornets du CMVB ont bouclé 2021 en beauté. Un grand huit pour les partenaires de Lola Arjona toujours invaincues et qui confortent un peu plus leur place de leader de leur poule de N3

La fiche

Au Crès (salle Jean-Moulin), Castres Massaguel Volley-Ball bat Le Crès 3 à 1 : 25-19, 22-25, 17-25, 16-25. Spectateurs : 100 environ. Arbitres : Jessica Sastre et Adrien Cluzel.

CMVB : Lola Arjona (cap.), Jeanne Puginier, Laure Salvage, Emeli Schaffer, Laura Wierre, Léa Lebrun ; puis Noémie Teixeira, Lola Idda, Lisa Bonnet, Naomie Saliadarre.

Entraîneur : Erik Arjona assisté d’Alain Maury.

 

Le grand huit a pris des allures de montagnes russes pour les Hornets ce dimanche. Les partenaires de Lola Arjona sont passées par toutes les émotions pour venir à bout d’une très accrocheuse équipe du Crès (3-1). Après cette rude bataille dans la banlieue nord de Montpellier, les CMVbistes terminent l’année en beauté en préservant leur invincibilité et confortent un peu plus leur place de leader de la poule avec désormais 4 points d’avance sur le dauphin Agde qui compte un match en plus.

Les Hornets ont dû puiser dans leurs réserves pour arracher une victoire qui a semblé les fuir durant un set et demi. Après trois matches à domicile, une mini-trêve, un long déplacement et face à des Héraultaises en ébullition, les protégées d’Erik Arjona ont mis du temps à rentrer dans ce match et trouver leurs marques. « Je les ai trouvées dans un état d’excitation incroyable et très crispées, pointe le coach du CMVB. Mais ce sont nos adversaires qui nous ont fait nous mettre dans cet état. Elles ont joué à un tel niveau en défense, et derrière elles faisaient les points sur contre-attaques. On a été confronté à un roc. » Résultat, un premier set perdu 25-19.

Un mental d’acier

Le deuxième set aurait aussi pu échapper aux CMVbistes. Mais c’est dans la difficulté qu’elles ont construit leur victoire. Menées de 4 points après un gros passage à vide (3-7 ; 15-11), les Hornets ont trouvé les ressources nécessaires pour recoller (18-18) et faire la différence (22-25). Un bras de fer remporté au forceps avec un mental d’acier qui leur a permis ensuite de se libérer. « On a su se sortir de là, retient Erik Arjona. Lisa Bonnet a été super sur ses rentrées et Laure Salvage fait une grosse partie dans la gestion du match. Lola Arjona nous fait aussi des attaques hyper compliquées sur la ligne et puis l’expérience de Laura Wierre et Emeli Schaffer a été précieuse. Et les deux derniers sets sont très bien parce qu’on pose le jeu, on change un peu nos angles d’attaques, nos trajectoires de frappes aux services et on les fait déjouer. »

Après avoir tremblé pendant les deux premiers sets, les Hornets ont alors déroulé (17-25, 16-25). « C’est un match qui va nous faire progresser, insiste encore le coach du CMVB. On voit qu’on est capable d’aller titiller les équipes de Montpellier qui sont toujours très solides. Le Crès, Gignac, La Croix d’Argent, ce sont des équipes bien en place qui font déjouer. On a battu une équipe qui est mal classée pour le moment (9e), mais elle n’est pas à sa place et remontera dans le classement si elle continue à jouer comme ça. C’est ma plus belle victoire cette saison parce qu’elle me donne des enseignements sur des équipes qu’on va jouer en janvier. »

Un mois de janvier qui s’annonce décisif pour les filles du CMVB avec la réception de Gignac et le choc à Croix d’Argent Montpellier avant le derby retour à Puygouzon. En attendant, les protégées de Lola Arjona vont passer les fêtes au chaud dans la peau d’un solide leader avec seulement trois sets concédés en huit matches. Un bilan plus que positif pour le coach Erik Arjona qui savoure : « Nous terminons 2021 invaincus, ça nous ouvre des perspectives fabuleuses. » 

 

error: Content is protected !!