CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Janvier sera "titanesque" pour les Hornets

Après avoir bouclé 2021 invaincues en huit rencontres, les Hornets attaquent la nouvelle année par la réception des Héraultaises de Gignac, ce dimanche au Cosec de Lameilhé. Une reprise face à un gros morceau pour lancer un mois décisif

En cette période de galettes des rois, ce sont les Hornets qui ont la couronne de reines de la poule B de Nationale 3 féminine. Toujours invaincues, et meilleure équipe sur l’ensemble des poules de N3F avec seulement 3 sets concédés en huit rencontres, les partenaires de Lola Arjona ont un statut de leaders à défendre en débutant 2022 devant leur public du Cosec de Lameilhé avec le soutien de Puissance Castres. Et avec un invité de prestige puisque Rodrigo Capo Ortega, capitaine du Castres Olympique champion de France 2018, donnera le coup d’envoi du match.

Les fêtes à peine digérées, le menu s’annonce encore copieux ce dimanche (15 heures) avec la réception de Gignac. Après avoir bouclé 2021 au Crès (victoire 3-1), c’est donc encore face à des Héraultaises que les CMVbistes vont attaquer l’année. Et la marche est encore plus haute cette fois puisque Gignac pointe à la 4e place (à 8 points des Hornets) avec seulement deux défaites au compteur contre Fleurs de Pau et à Croix d’Argent Montpellier sur le même score (1-3). Attention danger, donc, pour les protégés d’Erik Arjona.

Quel coach sur le banc ?

Ce rendez-vous ressemble d’autant plus à un piège pour les Hornets qu’il s’agit-là d’un match de reprise après une longue trêve des confiseurs et que la préparation a été perturbée par la crise sanitaire. Si le Covid-19 n’a pas épargné l’effectif, il a aussi touché l’entraîneur Erik Arjona qui a dû laisser Alain Maury et Gaëtan Carne se charger de l’entraînement de mercredi. Et l’entraîneur de la Pré-Nationale garçons, Grégory Verscheure, va se charger de la séance de ce vendredi soir avec un groupe sûrement diminué.

En attendant de se tester samedi pour savoir s’il pourra tenir sa place sur le banc du CMVB, Erik Arjona sait que son équipe va jouer très gros : « Comme toutes ces clubs autour de Montpellier, Gignac joue très bien au volley et a une manière de jouer qui fait déjouer ses adversaires. On l’a vu au Crès, ce sont des équipes impressionnantes de patience, avec de beaux gestes techniques et une grosse défense. Si on n’est pas patients et solidaires, on peut se rendre la tâche très difficile. Mais il faut aussi avoir confiance en nous. »

De la confiance, il en faudra pour négocier ce qu’Erik Arjona aborde comme un tournant de la saison : « On débute un mois de janvier titanesque avec ce match contre Gignac (4e), puis on va à Croix d’Argent Montpellier (3e) et à Puygouzon (5e). » Agde (2e) exempt ce week-end et les deux prochains adversaires du CMVB s’affrontant à Puygouzon, les Hornets ont une occasion en or de faire le grand écart sur leurs poursuivantes. Et de lancer 2022 en beauté !

Match ce dimanche à 15 heures au Cosec de Lameilhé à Castres, arbitrage de David Larrieu et Stéphane Lautier.

L’équipe du CMVB : Lola Arjona (cap.), Jeanne Puginier, Laure Salvage, Emeli Schäffer, Laura Wierre, Céline Audoui, Léa Lebrun, Lola Idda, Lisa Bonnet, Naomie Saliadarre.

 

Capitaine de l’équipe du Castres Olympique championne de France 2018, Rodrigo Capo Ortega donnera le coup d’envoi ce dimanche de la rencontre des Hornets face à leurs homologues héraultaises de Gignac. 

Sur les autres terrains

Les M18 en lever de rideau

Ce sera également la reprise ce week-end pour les garçons de Pré-Nationale. Les protégés de Grégory Verscheure, en quête de confiance et de résultats, ont rendez-vous ce samedi soir (21 heures) à Labastide-Saint-Georges. C’est contre cette même équipe du Volley Club Bastidien (3e) que les CMVbistes avaient décroché leur seule victoire de la phase aller (3-2)Les joueurs de Grégory Verscheure ont donc les moyens de débuter 2022 d’un bon pied.

Les M13 et les M15/18 filles ont également rendez-vous à Labastide-Saint-Georges ce samedi à 14 heures, pendant que les M11 seront au même moment à Puygouzon. Les M15 filles recevront elles leurs homologues de Labastide au gymnase du Travet, toujours ce samedi à 14 heures.

De son côté, pour son premier match de la poule finale moyenne, l’équipe de Régionale féminine du CMVB est attendue au gymnase de Puylaurens ce samedi à 20 heures pour affronter Autan Volley-Ball.

Dimanche, les M18 garçons d’Alain Maury joueront à 11 heures en lever de rideau des Hornets au Cosec de Lameilhé face à leurs homologues de Quint-Fonsegrives. Enfin, l’après-midi (15 heures), les M18 filles de Gaëtan Carne tenteront de se relancer à Labastide après leur revers du week-end dernier contre Carcassonne.

 

error: Content is protected !!