CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Hornets : des filles en or à Croix d'Argent

Une semaine après leur premier revers de la saison en N3, les filles du CMVB ont repris leur marche en avant en s’imposant 3-2 à Montpellier Croix d’Argent au bout d’un marathon de près de trois heures. Les Hornets bouclent ainsi la phase aller en leaders de leur poule B

La fiche

A Montpellier (gymnase Alain Colas), Castres Massaguel Volley-Ball bat Montpellier Croix d’Argent Volley-Ball 3 à 2 : 15-25, 21-25, 25-23, 26-24, 9-15. Spectateurs : 300 environ. Arbitres : Hervé Cazalet et Thibaut Mathonnet.


CMVB : Lola Arjona (cap.), Lola Idda, Jeanne Puginier, Laure Salvage, Emeli Schäffer, Laura Wierre ; puis Noémie Teixeira, Lisa Bonnet, Naomie Saliadarre, Léa LebrunEntraîneur : Erik Arjona assisté d’Alain Maury.

Elles l’ont fait ! Une réaction était attendue ce dimanche après la première défaite de la saison, une semaine plus tôt face à Gignac (2-3). Les Hornets n’ont pas déçu en renouant avec la victoire (3-2) dans la bouillante salle de Montpellier Croix d’Argent, au terme d’un nouveau long marathon en cinq sets. Après quasiment trois heures d’un énorme combat, les protégées d’Érik Arjona ont pu laisser exploser leur joie. « C’est une très belle victoire », souffle le coach CMVbistes, épuisé par l’intensité de ce bras de fer.

Vexées par le revers dans leur ruche du Cosec de Lameilhé huit jours plus tôt, les Hornets ont sauté à la gorge de leurs adversaires dès le premier set. « Elles avaient bien bossé lors des deux entraînements durant la semaine et je les ai senties remontées comme des pendules à la chauffe », précise Érik Arjona. Résultat, un premier set expéditif remporté 15-25, c’était la meilleure manière de se remettre la tête à l’endroit. Sur la lancée, les partenaires de Lola Arjona ont aussi dominé le deuxième set (21-25).

« Bilan positif » à mi-parcours

La suite a été un mano à mano de haute volée entre deux candidats à la montée en Nationale 2. Payant une baisse de régime physique et encore des fautes directes au service, les filles du CMVB n’ont pas su terminer le travail dans le troisième set (25-23). Le quatrième set a été encore plus indécis (26-24) et a poussé les Hornets dans un second tie-break consécutif. Un peu renfermées durant deux sets, les CMVbistes ont su ne pas trembler cette fois (9-15). « Ce tie-break est très intéressant et prouve qu’on a des ressources », insiste le coach.

Émeli Schäffer a fini avec des crampes, ses partenaires épuisées, mais les Hornets ont retrouvé le sourire. « Une telle victoire rend plus fort, prévient Érik Arjona. On sait qu’on peut se sortir d’un traquenard face à une équipe qui voulait notre scalp dans une salle pleine, avec des tambours et des filles transcendées en face. » Les Hornets ont tenu le choc face aux louves du MCAVB. Elles ont ainsi bouclé la phase aller par un neuvième succès en dix matchs. Solide leader (27 points), le CMVB possède désormais 6 points d’avance sur ses dauphins Gignac et Agde.

« Le bilan est positif », résume le coach CMVbiste, fier de la « belle capacité à réagir » de ses protégées. Après deux tie-break en une semaine, les Hornets devront récupérer au plus vite pour préparer le premier rendez-vous de la phase retour avec un derby très attendu à Puygouzon, dimanche à 16 heures. Elles pourront ensuite relâcher la pression pendant trois semaines.

error: Content is protected !!