CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Le rayon de soleil des filles de la R1 et des M15

Les filles de la R1 contre Montauban (3-0) et les M15 à Labruguière contre l’entente avec Cambounet (2-3) ont remporté deux victoires dans un week-end mitigé pour le CMVB avec les défaites sèches des garçons de Pré-Nationale face au Toac-Tuc Volley-Ball et des M18 filles face à Fonsorbes

Les filles de la R1 étaient à l’heure

C’était soirée de gala samedi au gymnase du Travet avec une double dose de CMVB. En ce week-end où les Hornets étaient exemptes en N3 où elles conservent malgré tout 5 points d’avance sur leurs poursuivantes à neuf journées de la fin, ce sont les filles de la R1 qui jouaient en lever de rideau. Après avoir attendu leurs adversaires de Montauban arrivées en retard et seulement à sept joueuses, les protégées de Gaëtan Carne n’ont pas traîné pour confirmer leur probant succès de la semaine précédente à Massaguel face à Rodez (3-1). Pour faire un beau match, il faut être deux. Samedi, il n’y avait qu’une équipe sur le terrain.

Très solides au service, les CMVbistes se sont vite mises à l’abri d’un retour de leurs adversaires dans le premier set remporté sans trembler (25-17). Dans ce match disputé « en fausse ambiance et très mou », le deuxième set a été plus accroché, mais le CMVB a fait la course en tête pour s’imposer sur le même score (25-17). Le troisième set a été une simple formalité pour les protégées de Gaëtan Carne (25-13), toujours impressionnantes au service, qui enchaînent ainsi un second succès consécutif dans la poule finale moyenne. De quoi faire le plein de confiance avant d’aller défier le leader invaincu Castelnaudary le 12 mars.

 

La Pré-Nationale garçons en plein doute

Dans la foulée, les garçons de Pré-National sont entrés en action face à une jeune équipe du Toac-Tuc Volley-Ball. Scotchés à la dernière place de leur poule avec une seule victoire au compteur, les protégés de Grégory Verscheure disputaient là leur dernier match de la phase de poule avant de basculer sur les play-down. Après un match très accroché chez les voisins d’Autan Volley-Ball à Puylaurens, soldé par une nouvelle défaite au tie-break (2-3), les partenaires de Hugues Rigal n’ont cette fois pas existé dans cette rencontre, battus sèchement (0-3).

« C’est toujours la même histoire, on a l’impression que le scenario se répète d’un match à l’autre », souffle le coach Grégory Verscheure en pointant du doigt le manque de constance et d’esprit de combativité de son équipe. Rapidement menés de 10 points dans le premier set (13-23), les CMVbistes ont eu une embellie sur une bonne série au service de Morgan Marty (19-23). Mais les Toulousains ont su finir le travail (19-25) avant de poursuivre sur leur lancée dans le deuxième set où les partenaires de Hugues Rigal se sont accrochés. Mais revenus à 1 point (16-17), un service raté permet au Toac-Tuc de reprendre ses distances pour s’imposer encore (19-25) sur un nouveau service raté.

Menés 8-12 dans le troisième set, les CMVbistes ont encore joué aux montagnes russes pour passer devant (16-15) avant un nouveau trou d’air. Au contact, les protégés de Grégory Verscheure ont même eu une balle de set à 24-23, soldée par une nouvelle faute au service, avant de s’incliner (24-26). La confirmation que cette équipe est en plein doute. Elle devra se remettre la tête à l’endroit en attendant d’avoir le calendrier des play-down.

 

 

La réception plombe les M18 filles

Dimanche matin, les M18 filles avaient mis le réveil pour recevoir leurs homologues de Fonsorbes au Cosec de Lameilhé que retrouveront les Hornets ce dimanche (15 heures) pour recevoir la lanterne rouge Muret. La mascotte était aussi de la partie, elle a consolé des filles qui ont vécu une matinée difficile face à une solide équipe haut-garonnaise (0-3).

« Le début du match est pourtant parfait, on mène avec de belles attaques et de grosses défenses », insiste le coach Gaëtan Carne. Une série au service adverse a coupé les jambes des jeunes CMVbistes. « Il y a eu un manque de communication et une mauvaise lecture de trajectoires », prévient le coach qui tient là un axe de travail évident pour faire progresser ce groupe qui s’est accroché malgré tout (13-25). Mais un 0-8 d’entrée dans le deuxième set, avec toujours de grosses difficultés en réception, a fini de plomber le moral des troupes (9-25). Même scenario dans le troisième set avec un 1-7 rédhibitoire et un sévère (7-25) à l’arrivée. « Aucune fille a su relever la tête et ce fut pour moi le match le moins correct de la saison. À effacer ! », prévient le coach Gaëtan Carne qui ne doute pas de la marge de progression de cette équipe.

Les M15 filles reines du tie-break !

Brillantes dans le derby contre Puygouzon arraché au tie-break (3-2) le samedi précédent au Travet, les M15 filles ont encore disputé un match marathon ce samedi à Labruguière contre l’entente Cambounet/Labruguière. Les protégées de Gaëtan Carne ont confirmé leur progression en enchaînant une nouvelle victoire (3-2).

« Les filles ont entamé le match correctement avant de se laisser endormir sur beaucoup de points, prévient le coach CMVbistes. Il y a eu de beaux échanges, mais elles ne sont pas arrivées à être assez décisives pour clôturer les points. » Cela ne les a pas empêchées de s’imposer (2-3), alors qu’elles enchaîneront avec la réception de Muret – comme les Hornets – ce samedi (14 heures) au Travet.

Les M13 tout sourire à Puygouzon

Dans le même temps, les M13 participaient à un plateau à Puygouzon où elles étaient encadrées par Marine : « Cela s’est très bien passé et on a pu voir la progression tout au long de la journée avec en bonus la victoire lors du dernier match ! » Félicitations à ces graines de championnes.

 

error: Content is protected !!