CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Les Hornets piquées dans leur orgueil à Mesplède

Accrochées dans le premier set et battues dans le troisième, les filles du CMVB se sont mises en colère pour s’imposer en quatre sets ce samedi dans le Béarn (1-3). Les Hornets confortent un peu plus leur place de leaders de N3 avant une revanche attendue à Gignac

La fiche

À Mesplède (salle des Sports), Castres Massaguel Volley-Ball bat Genets de Mesplède 3 à 1 : 25-27, 17-25, 25-23, 925. Spectateurs : 30 environ. Arbitres : Marie Saes et Allister George.

CMVB : Lola Arjona (cap.), Jeanne Puginier, Laure Salvage, Noémie Teixeira, Laura Wierre, Emeli Schäffer, puis Lola Idda, Naomie Saliadarre, Léa Lebrun. Entraîneur : Érik Arjona assisté d’Alain Maury.

 

Les Hornets étaient pourtant prévenues. La carte postale avec un somptueux panorama sur les Pyrénées depuis l’autoroute menant jusqu’à cette bourgade perdue dans le nord du Béarn est trompeuse. La salle des Sports de Mesplède est un vrai coupe-gorge. Une température glaciale dans une arène champêtre, un sol glissant sur l’aire de jeu et râpeux en dehors, un public hostile et des Béarnaises en quête de points pour le maintien qui s’accrochent comme des sangsues à leurs adversaires, le rendez-vous de samedi soir avait tout du match piège.

Les filles du CMVB ont su le négocier pour décrocher un douzième succès (1-3) en treize matchs pour ne pas gâcher la fête qu’elles avaient prévue à leur retour à Castres dans la nuit. Mais les partenaires de Lola Arjona ont dû s’employer pour venir à bout de l’avant-dernier qui n’a gagné que trois matchs cette saison. « J’ai senti beaucoup de tension », résume le coach Éric Arjona. La fin de saison approchant, le groupe est-il rattrapé par la pression du résultat pour conserver son fauteuil de leader synonyme de strapontin pour l’accession en Nationale 2 ? « Inconsciemment, tout le monde y pense », reconnaît Érik Arjona.

« Une capacité de réaction »

À sept journées du verdict final, les Hornets ont affiché des signes de fébrilité, notamment au service, qui auraient pu leur coûter cher à l’entame de cette dernière ligne droite de la saison. « Il y avait une tension palpable, insiste encore Érik Arjona. On joue aussi contre des adversaires qui veulent notre scalp. Donc c’est plus dur, d’autant plus avec des mal classés qui sont en quête de points pour se maintenir. Mesplède nous a fait déjouer. » Cela avait déjà été le cas pour la Croix-d’Argent Montpellier et Gignac qui ont lâché 1 point dans le Béarn (2-3).

Résultat, dans une première manche où elles ont compté jusqu’à 6 points d’avance (9-15), les Hornets ont dû sauver deux balles de premier set (24-22) avant de s’imposer (25-27). Si la deuxième manche a été une simple formalité pour les CMVbistes (17-25), la troisième a glissé entre les doigts des partenaires de Lola Arjona (25-23) qui ont été déstabilisées par une faute de filet, encaissant un 11-3 après avoir mené 1-4. Piquées dans leur orgueil et remontées après des décisions arbitrales litigieuses, les Hornets ont balayé les Béarnaises dans le quatrième set (9-25), bien lancées par une série de Lola Arjona au service (0-7).

« La grosse satisfaction est qu’on perd le troisième set et on a encore cette capacité de réaction qui est vachement intéressante », insiste le coach du CMVB qui a dû se passer de Lisa Bonnet (tendinite à un genou) dans la rotation. « On a eu des solutions avec les entrées de Naomie Saliadarre et de Léa Lebrun, mais on manque quand même de rotation », prévient Érik Arjona, conscient que son équipe devra élever son niveau de jeu et surtout gagner en constance si elle veut prendre sa revanche dimanche (15 heures) à Gignac, en match avancé de la 21e journée.

Des Héraultaises qui (avec un match en plus) pointent désormais à 10 points du CMVB après leur défaite (3-1) à Fleurs de Pau. Les partenaires de Lola Arjona auront donc l’occasion de faire un break quasi définitif sur le troisième, alors qu’elles recevront leurs dauphines de Croix-d’Argent Montpellier (toujours à 5 points) lors de la dernière journée le 7 mai.

error: Content is protected !!