CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Les Hornets rêvent de devenir reines dans leur ruche

Après avoir forcé le barrage, les filles du CMVB vont disputer le “final four” de Nationale 3 à domicile, ce week-end au Cosec de Lameilhé. Elles ne sont plus qu’à deux victoires d’un titre de champion de France. Premier rendez-vous ce samedi 28 mai à 20 heures contre Saint-Polois, la finale est prévue ce dimanche 29 mai à 14 heures

« C’est un rendez-vous historique ! » Érik Arjona sait de quoi il parle. Le coach des Hornets a eu « la chance » de vivre des phases finales en tant que passeur sur le terrain. Il en a gagnés, il en a perdus. Mais à chaque fois, ce sont des souvenirs à vie. Son premier « final four » en tant que coach promet aussi d’être riche en émotions. « C’est même doublement historique : c’est d’abord la première fois que l’équipe féminine du CMVB accède à la Nationale 2 et puis c’est le première fois qu’elle va faire une phase finale pour aller chercher un titre de champion de France. »

Ses protégées ne sont, en effet, plus qu’à deux victoires du Graal, elles qui n’ont connu qu’à deux reprises la défaite cette saison en 21 rencontres. Après avoir forcé le barrage à Labruguière contre Le Pontet (3-0), les Hornets vont retrouver leur ruche du Cosec de Lameilhé ce week-end avec l’espoir d’y devenir reines. « Le fait de jouer ce final four à domicile, c’est fabuleux, c’est une force en plus, assure le coach CMVbiste. Quand tu es sportif, jouer à domicile, devant la famille et les copains, ça donne forcément encore plus de détermination. J’espère que les filles vont utiliser ce levier. »

« Une saison magnifique »

L’objectif principal de la saison atteint avec la montée en Nationale 2 validée, les filles du CMVB n’ont aucune pression à se mettre pour cet ultime rendez-vous de la saison. Elles doivent surtout profiter de l’événement devant leurs proches. « J’ai hyper confiance en mon équipe, je sais que les filles vont tout donner, promet encore Érik Arjona. Au-delà du résultat, je sens qu’on va vivre quelque chose de fabuleux. » Avant d’entrer en action contre leurs homologues de Saint-Polois qui débarqueront à 7 joueuses après avoir traversé la France depuis Dunkerque, les Hornets auront le temps de monter en pression devant la première demi-finale entre les deux seules équipes invaincues de la saison, Plessis-Robinson et Besançon, à partir de 17 heures.

Le staff en profitera pour tirer des enseignements pour le lendemain. « Nos adversaires vont aussi jouer en Nationale 2 la saison prochaine, il va donc y avoir un bon niveau et du spectacle, promet Érik Arjona. Les adversaires, je les respecte, mais je ne m’en soucis pas trop. Durant toute la saison, je me suis surtout concentré sur mon équipe et notre jeu. Les équipes qui vont débarquer sont peut-être plus fortes que nous. Mais on trouvera une ou deux solutions pour essayer d’être performant. » Dans cette perspective, les CMVbistes pourront compter sur l’expérience de ses flèches Laura Wierre et Emeli Schäffer.

Loin d’être favorites dans la course au titre, les Hornets n’ont cependant pas à faire de complexe. Elles ont déjà prouvé cette saison qu’elles étaient capables de renverser des montagnes. « Je ne rêve pas qu’on va être champion de France, promet Érik Arjona. D’abord parce que l’objectif le plus important de la saison, la montée en Nationale 2, a été atteint. Mais comme on a vécu une saison magnifique, ces phases finales peuvent aussi être magnifiques dans un autre format. Pour l’instant, je ne veux pas penser au titre. J’avance pas à pas : il y a d’abord un dernier entraînement ce vendredi soir, puis cette demi-finale. Et la finale, si on venait à y être, ce sera encore autre chose… On va d’abord avoir une belle équipe en face de nous ce samedi, et puis dimanche ce sera la cerise sur le gâteau. »

 

Castres Massaguel Volley-Ball – Volley Club Saint Polois, ce samedi à 20 heures au Cosec de Lameilhé.

Arbitres : Pierre Combe, Cécile Gaudumet, Laurence Grimonet et Julien Marsal.

CMVB : Lola Arjona (cap.), Lola Idda, Jeanne Puginier, Céline Audoui, Laure Salvage, Lisa Bonnet, Léa Lebrun, Noémie Teixeira, Naomie Saliadarre, Laura Wierre, Emeli Schäffer. Entraîneur : Érik Arjona assisté d’Alain Maury et Fabrice Boëm.

 

Programme

Samedi. Demi-finales : 17 heures – Plessis-Robinson / Besançon ; 20 heures  Castres Massaguel Volley-Ball / Volley Club Saint Polois.

Dimanche. Match pour la 3e place : 11 heures ; Finale : 14 heures.

 

error: Content is protected !!