CMVB

Castres Massaguel Volley Ball

Le retour gagnant du Tournoi des Écureuils !

Après deux ans d’attente, le Tournoi des Écureuils organisé par le CMVB a fait son grand retour à Massaguel en ce jeudi de l’Ascension. Plus de 160 participants se sont affrontés en 4×4 ou 3×3 sur les terrains installés dans l’herbe au pied de la Montagne Noire

C’est ce qu’on appelle un retour gagnant ! En pleine quinzaine de Roland-Garros, ce n’est pas sur terre battue mais bien sur herbe que le Tournoi des Écureuils a renoué avec sa longue histoire en ce jeudi de l’Ascension à Massaguel. « C’est avec une grande émotion que nous avions ouvert les inscriptions il y a un mois pour le retour du Tournoi des Écureuils à Massaguel, précise Nathalie Albert, une des nombreuses chevilles ouvrières de cet incontournable dans le calendrier de la saison de volley-ball.

« Cela faisait deux ans que la situation sanitaire nous avait coupé tout lien avec cette manifestation, rappelle Nathalie Albert. Tout à été mis en œuvre pour réussir cette journée de retrouvailles sportives. Le soleil, même frais, qui nous a permis de rester sur le magnifique site de Massaguel, au pied de la Montagne Noire, les grillades, la buvette et surtout, les volleyeurs. » Au total, ce sont 48 équipes qui ont répondu présentes en ce jeudi de l’Ascension, venues de tout le département du Tarn, mais aussi de la région Toulousaine, et même de Narbonne.

« En voiture Simone » conduit bien

À l’issue d’un tournoi loisir d’un bon niveau qui a rassemblé 22 équipes en 4×4, la finale a opposé « En voiture Simone » à «  Les Espagnols » pour un superbe duel remporté par « En voiture Simone ». La compétition 3×3 masculine a réuni 16 équipes avec la victoire finale de « Igor et le Romain » face aux « Lentilles saucisse ». Chez les féminines, 10 équipes se sont également affrontées en 3×3 avant le sacre de « Les galériennes » face à « Manque de communication ». Du grand spectacle sur tous les terrains durant toute la journée.

« Encore cette année, il y a de plus en plus de jeunes volleyeurs qui ont un très bon niveau de jeu, confirme Nathalie Albert. La relève est assurée. À noter beaucoup de recherches pour baptiser d’un nom leur équipe avec des intitulés plus tordus que jamais. » Certains s’amusent même à s’appeler « Terrain 4 » pour piéger les organisateurs !

À l’issue de cette belle journée, et en attendant la demi-finales des Hornets face à Saint Polois ce samedi à 20 heures au Cosec de Lameilhé, le CMVB remercie tous les partenaires comme les nombreux bénévoles indispensables à la réussite de cette rencontre sportive. À l’année prochaine 

 

error: Content is protected !!